Ismaÿl Urbain (1812-1884). Une autre conquête se l'Algérie

  • Ismaÿl Urbain (1812-1884). Une autre conquête se l'Algérie

Singulier destin que celui de Thomas Urbain Appoline (1812-1884), dit Urbain, fils naturel d'une mestive libre de Cayenne, adepte du saint-simonisme, converti à l'Islam sous le prénom d'Ismayl, marié à une jeune arabe de Constantine, devenu un des conseillers algériens de Napoléon III. Interprète militaire, Ismayl Urbain sert auprès de grands généraux, puis des ducs d'Orléans et d'Aumale, et participe à de nombreuses expéditions qui le mettent en contact avec les tribus du bled et lui permettent d'acquérir une connaissance approfondie de l'Algérie, en particulier du Constantinois. Il est affecté à la Direction de l'Algérie au ministère de la Guerre, de 1848 à 1860. Sa compétence et ses convictions pro-arabes l'imposent et le font nommer au Conseil supérieur du gouvernement de l'Algérie, où il siège de 1860 à 1870. Il se pose en défenseur des Algériens musulmans menacés dans leur foi et leur culture, et il conçoit ses fonctions comme un combat pour une Algérie française où la France aurait apporté la prospérité et la civilisation, où la conciliation des deux peuples se serait faite dans une association respectueuse. Ses deux brochures L'Algérie pour les Algériens et l'Algérie française lui valent la confiance de Napoléon III : la politique dite du Royaume arabe sera le couronnement impérial de l'Algérie franco-musulmane d'Ismayl Urbain et de ses amis arabophiles.A propos de l'auteur :Michel Levallois, qui a consacré plusieurs travaux à Ismayl Urbain, est Président de la Société des amis d'Ismayl Urbain et d'études saint-simoniennes. Docteur en Histoire (Etudes arabes), diplômé de l'INALCO, il a, eu 1999, soutenu sa thèse sur l'Algérie franco-musulmane d'Ismayl Urbain. Il est membre de l'Académie des sciences d'outre-mer.Sommaire :La découverte d'un autre orient, (22 avril 1837-4 mai 1837)une tête à illusion , (5 mai 1837-20 janvier 1838)Je suis le noir musulman , (20 janvier 1838-30 juillet 1838)Des rêves de la jeunesse aux actes de la virilité, (30 juillet 1838-7 juillet 1839)De la voie théorique à la voie pratique, (7 juillet 1839-15 novembre 1839)Le musulman européen, (15 novembre 1839-7 juin 1840)L'épreuve de la calomnie, ( 7 juin 1840-6 mars 1841)L'appel de la Guyane, (6 mars 1841-28 janvier 1842)Conquêtes et soumissions dans le Tittery, (28 janvier 1842-5 novembre 1843)A Constantine avec le duc d'Aumale, (5 novembre 1843)L'Algérie et les arabophiles, (7 mars 1845)La bataille parisienne pour un bon gouvernement indigène , (7 mars 1845-15 mars 1846)L'adieu aux armes, (17 mars 1846-12 juillet 1846)Avec Tocqueville contre Bugeaud, (12 juillet 1846-9 septembre 1847)Une autre conquête de l'Algérie,(9 septembre 1847-3 mars 1848)Le royaume arabe de napoléon III ou le couronnement impérial de l'Algérie franco-musulmane d'Ismayl Urbain,(1848-1884)

40.00€*

Commentaires

Commenter | |

Soyez le premier à commenter "Ismaÿl Urbain (1812-1884). Une autre conquête se l'Algérie"

Merci, votre commentaire sera affiché après modération


Liens Commerciaux

  • Pour diffuser votre publicité sur leMuslim, contactez-nous à l'adresse suivante : contact[@]lemuslim.com